Saint-Philbert-de-Grand-Lieu Ivre de jalousie, l'ex-gendarme vient « péter un plomb » à la caserne

Un ancien gendarme a été condamné en comparution immédiate à six mois de prison avec sursis, pour avoir commis des « violences » sur le nouveau compagnon de son ex-femme.

03/02/2017 à 14:50 par courrierderetz

palais de justice

Un ancien gendarme de 33 ans a été condamné jeudi à Nantes en comparution immédiate à six mois de prison avec sursis, pour avoir commis des « violences » sur le nouveau compagnon de son ex-femme, elle-même gendarme, à la caserne de Saint-Philbert de Grand Lieu le 16 novembre dernier.

L’ex-gendarme, qui ne digère pas la séparation, a aussi été reconnu coupable pour ses « appels téléphoniques malveillants réitérés » : il avait envoyé quelque 300 SMS, les jours précédents, à son ex-compagne.

Lassé d’attendre une réponse, le prévenu s’était donc introduit le jour des faits au sein de la gendarmerie en passant par les jardins : il présumait que son ex-femme, qui fêtait ce jour-là son anniversaire, avait refait sa vie… Il avait alors effectivement « pété un plomb » quand il l’avait vue, à travers une fenêtre, boire un verre d’alcool avec un autre homme. « Ils buvaient dans les verres quon avait fait faire pour notre mariage », a expliqué jeudi à l’audience l’ancien gendarme.

Ce dernier avait alors brisé la vitre du garage, contraignant son ex-femme et son nouveau compagnon à s’enfuir en courant pour appeler des renforts… Le prévenu avait toutefois eu le temps de donner des coups de pied à son rival, dans la cour de la caserne, avant que des voisins (et donc collègues) de son ex-compagne ne parviennent à le maîtriser.

1,7 g d’alcool dans le sang

Cet habitant de la Limouzinière, il est vrai, n’était pas dans son état normal : il avait 1,7 g d’alcool dans le sang, après avoir passé l’après-midi à descendre une bouteille de whisky et à en envoyer des photos successives à son ex-femme… Ce sont d’ailleurs ces mêmes problèmes d’alcool qui ont précipité la fin de son couple, l’été dernier, mais qui ne l’ont pas empêché ce soir-là de faire 8 km en voiture, laissant au passage leurs deux enfants de 2 et 5 ans seuls chez lui.

« Je nen suis pas fier », a-t-il confessé jeudi devant la chambre des comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Nantes. « Jai eu vent que pas mal denfants de la caserne ont été choqués parce que jai fait Je réitère mes excuses. »

L’ex-gendarme – qui était venu en Loire-Atlantique pour suivre sa femme et qui s’est désormais reconverti comme magasinier – avait en effet déjà eu l’occasion de s’excuser devant le même tribunal le 7 décembre 2016 : malgré son contrôle judiciaire suite aux premiers faits, il avait continué d’envoyer des messages « malveillants » à son ex-femme.

Il avait alors écopé d’un mois de prison ferme, mais avait échappé au mandat de dépôt réclamé par le procureur. Du coup, depuis, « il ny a pas eu de nouvel incident », positive l’avocate de son ex-femme : le tribunal avait aussi interdit à son ex-mari de revenir à Saint-Philbert de Grand Lieu.

« Il ny a eu que cette interdiction de paraître sur la commune qui a permis à ma cliente de pouvoir dormir sans avoir la lumière allumée, et sans avoir à demander à ses collègues de faire des rondes dans la caserne », a toutefois insisté l’avocate. Elle n’a toutefois pas demandé de dommages et intérêts, mais juste 300 € de frais de justice. La Gendarmerie, pour sa part, ne s’était pas constitué partie civile pour les dégradations commises sur le logement de fonction.

L’avocat de la défense, de son côté, n’avait rien trouvé à redire sur les réquisitions « pas aberrantes » du procureur de la Républiques – qui ont d’ailleurs été suivies à la lettre par le tribunal.

44310 Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Pornic va armer ses policiers municipaux. Une bonne idée selon vous ?
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne
Vidéo du moment

Et si vous passiez au numérique ?

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
La rubrique auto

RENAULT TWINGO 3

London-4-ok.jpg

Pornic - Dimanche 30 avril 2017

Pornic
Dim
30 / 04
12°/8°
vent 111km/h humidité 77%
Lun13°-6°
Mar15°-8°
Mer15°-7°
Jeu17°-6°